Chacun des masques a vite quitté le foyer pour enfiler son costume à l'insu de tous.
L'anonymat est primordial.
Tous se retrouvent devant la boulangerie. On s'entre-regarde pour se deviner et on se compte pour voir si le nombre des participants a augmenté ou diminué.
Les flashes crépitent pour la photo générale afin de garder le souvenir de cette année.
Une valse débute le tour de ville.